L’entraîneur malien Diane fixe l’objectif du Championnat d’Afrique des Nations 2021


Le pays d’Afrique de l’Ouest fait une quatrième apparition dans la compétition avec l’ambition d’au moins jouer en finale

L’entraîneur malien Nouhoum Diane aspire à voir les Eagles atteindre la finale du Championnat d’Afrique des Nations 2021 où ils feront une quatrième apparition.

Les Eagles qui effectuent un retour à Chan après avoir raté l’édition 2018 au Maroc sont zonés dans le groupe A aux côtés des hôtes Cameroun, Burkina Faso et Zimbabwe.

Lors des éditions précédentes, le Mali avait participé en tant que prétendant, mais son meilleur résultat dans la compétition a été une deuxième place au Rwanda 2016 – où il s’est incliné 3-0 face à une RD Congo inspirée d’Elia Meschak.

Cette fois-ci, cependant, leur manieur s’est fixé pour objectif d’atteindre la finale au moins là où ils espéraient aller plus loin pour remporter le diadème pour la toute première fois.

«Dirigez-vous vers notre objectif, la finale. Chan est un objectif très important. Nous devons être motivés, concentrés et gagner nos duels. Il n’y a pas d’équipe facile à affronter », a déclaré Diane au Site Web de la CAF.

«Il faut réussir le premier match pour pouvoir s’attaquer aux suivants. Nous sommes parmi les favoris même s’il va falloir faire un bon premier tour dans le groupe A d’abord, contre le Cameroun, puis le Zimbabwe et le Burkina Faso.

«Le Cameroun ne sera pas facile devant son public, le Burkina Faso progresse aussi et le Zimbabwe avec sa colonne vertébrale presque comme l’équipe fanion.

«Mais nous aurons notre mot à dire. Puisque les équipes en valent la peine et [there is] pas une grande différence. Nous avions déjà atteint la finale en 2016. Nous serons au Cameroun pour jouer au moins la finale et gagner Chan.

Le Mali entame sa campagne contre les Stallions samedi au stade Ahmadou Ahidjo, à Yaoundé, avant d’affronter les Lions indomptables quatre jours plus tard. Leur dernier match de la phase de groupes se heurte aux Warriors le 24 janvier.

S’ils se qualifient dans cette zone, ils seront tirés au sort contre la Libye, le Congo, la RD Congo ou la République du Niger en quarts de finale.

La pièce maîtresse du football biennal devait avoir lieu en avril 2020, mais elle a été repoussée après que les hôtes camerounais ont demandé le report de la compétition à la suite de l’épidémie de Covid-19, qui a mis fin aux activités de football.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*