Près de 20 policiers du Capitole testés positifs pour COVID-19


Dix-neuf membres de la police du Capitole des États-Unis ont été testés positifs pour le coronavirus – deux semaines après qu’une foule pour la plupart sans masque a pris d’assaut le Capitole, selon un rapport.

Les agents infectés étaient en quarantaine chez eux mardi, a rapporté Bloomberg News, citant un responsable familier avec les problèmes de personnel.

D’autres membres de la force ont également été renvoyés chez eux après avoir été découverts comme exposés au virus grâce à la recherche des contacts, selon le rapport.

Les cas surviennent après que des émeutiers pro-Trump, dont peu portaient des masques, aient attaqué le Capitole.

On ne sait pas si les infections sont liées au siège du 6 janvier.

Cinq personnes sont mortes dans le chaos, y compris le policier Brian Sicknick, qui a été aspergé de poivre et matraqué à mort alors que des émeutiers affluaient dans le Capitole pour tenter de faire dérailler la certification par le Congrès de la victoire de Joe Biden à l’élection présidentielle.

Plusieurs législateurs, qui ont dû être évacués pendant le chaos, ont également depuis été testés positifs au COVID-19.

La police du Capitole est composée de 2 300 officiers et employés civils. Le ministère n’a pas renvoyé immédiatement une demande de commentaire mercredi.

Un officier de police du Capitole à l'extérieur du bâtiment du Capitole le 8 janvier 2021.
Un officier de police du Capitole à l’extérieur du bâtiment du Capitole le 8 janvier 2021.
EPA / MICHAEL REYNOLDS

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*